Uncategorized|

Son Excellence Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre du Budget Aimé Boji Sangara a fait état de la problématique du fichier paie des fonctionnaires et agents de l’Etat.

Il a indiqué que le contrôle initié par le Service Informatique du Secrétariat Général au Budget, sur un champ limité, atteste l’existence de :

  • 49 591 cas de doublons sur noms, post-noms, matricules, d’un impact de 4,3 milliards de CDF ;
  • 357 cas de doublons parfaits, d’un impact de 75,7 millions de CDF ;
  • 14 cas de doublons malicieux, d’un impact de 4 millions de CDF.

Face à cette situation, le Ministre d’Etat, Ministre du Budget a estimé qu’il était nécessaire de procéder à un audit du système actuel de prise en charge de la paie des agents et fonctionnaires de l’Etat provenant d’un contrat signé en 2013 avec un prestataire privé.

Cependant, a-t-il constaté, ledit contrat n’a pas suivi la procédure prévue par la Loi relative aux Marchés Publics. Plusieurs clauses de ce contrat sont délibérément violées dans la pratique.

Le Ministre du Budget a proposé de commettre un Cabinet d’audit de renom sur le dossier avant d’arrêter les mesures d’assainissement à soumettre à la sanction du Gouvernement, et ce, en usant de la procédure légale de passation de marché la plus rapide.

Après débat et délibérations, le Conseil a adopté ce dossier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer la fenêtre de recherche